RIC : la Suisse peut-elle absorber la France ?

de Laffranchi (http://laffranchi.info/actualite-et-vaudoiseries/)
On 13 janvier 2019
dans Evénements, France, Suisse

Quand il a été question dans le mouvement des gilets jaunes (GJ) du référendum d’initiative citoyenne (RIC), nous nous sommes sentis interpellés par le débat que cela provoquait, y compris dans les milieux libertaires. Certains faisaient l’éloge de ce dispositif, en se référant à la Suisse, alors que d’autres le jetait aux gémonies, comme instrument de prédilection du populisme, qui pourrait annuler le mariage pour tous ou réintroduire la peine de mort. Bref, nous avons foncé dans le tas, alors que la question n’est pas là : le RIC en France, dans le cadre du vaste mouvement social actuel, n’a pas grand-chose à voir avec la Suisse, c’est ce que – laborieusement – nous allons essayer d’exposer ici. Au moment où nous écrivons ces lignes, une épreuve de force est engagée. L’affrontement que l’on observe, semaines après semaines, est celui de deux légitimités : celle du pouvoir, identifié par Macron et son gouvernement et celle du « peuple » représenté par les GJ. La puissance de cette confrontation, la violence de la répression, s’expliquent par le fait que Macron ne veut pas – ou ne peut pas, notamment à cause de la pression des « partenaires » européens et des milieux financiers – céder aux revendications des GJ.

Ce mouvement est porteur de la question sociale qui a ressurgi avec force après avoir été marginalisée, mal défendue par les organisations syndicales, pendant des années. La brutalité employée contre les GJ, tant par les forces de police que par les médias et les intellectuels aux ordres qui calomnient à longueur d’antenne, ne donne pas les résultats escomptés. Si Macron refuse de se faire hara-kiri, il lui faudra utiliser la ruse. En est-il capable ? Le fameux « grand débat national » apparaît déjà comme un enfumage et il est peu probable que les GJ mordent à l’hameçon. C’est peut-être dans cette perspective – mais rien n’est moins sûr – que le RIC pourrait servir…

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *